top of page
Rechercher

JUSQU’OU IRONS NOUS AVEC LA DEFORESTATION ?


Depuis quelques années maintenant, nous faisons face à des préoccupations planétaires concernant le climat, et nos matières premières. Mais comment sommes nous arrivés à une telle inquiétude ?



Eh bien, si nous remontons il y a des millénaires de cela, l’être humain exploitait déjà son environnement. Dans un premier temps, ce n’était pas une question d’argent, c’était simplement par instinct de survie. L’homme primate avait déjà découvert la possibilité de construire à partir de ce qu’il trouve dans son environnement, afin de se protéger et de se nourrir en fabriquant. Très vite, le bois devient source d’exploitation. On rase des arbres, puis des forêts pour construire, cultiver et même créer des produits à partir de celles-ci.



Mais aujourd’hui, nous ne parlons plus d’exploitation de bois, mais de déforestation. En quoi consiste la déforestation ? Il s’agit d’un phénomène irréversible, de déboisement massif. Ces actions engendrent des problématiques alarmantes pour notre planète. En 1990, les forêts représentaient 4.1 milliards d’hectares. En 2018, ces surfaces n’occupaient plus que 3.8 milliards.

La question qu’incite ces chiffres, et de se demander jusqu’où l’être humain ira avec ce phénomène de déforestation ? Même si certains organismes révèlent des données inquiétantes, ce déboisement massif continu. Cependant, de plus en plus de personnes semblent prendre conscience de la situation, en optant pour une attitude plus éco responsable.



Les origine de la déforestation :


Il y a 12 000 ans, l’agriculture naissait. L’Homme commençait à exploiter son environnement afin de se nourrir, mais très vite cette cultivation est une véritable source de profits. Et en effet, très vite les terrains sont exploités afin de développer l’humanité, par la création d’activité, d’habitats…

Cependant, dans un premier temps, le déboisement reste local. Chacun exploite son environnement à son échelle. Les zones les plus exploitées à ce moment-là, restaient principalement européennes et en Amérique du nord. Avec les années, et l’apparition des mondialisation, l’être humain regarde ce qui se passe ailleurs. Très vite, les forêts tropicales attirent l’attention, étant des arbres vivant dans des environnements à climat variés, le bois est donc par conséquent, beaucoup plus résistant.

C’est dans les années 70, que le terme de « déforestation » voit le jour. L’exploitation du bois connait à ce moment-là un important tournant, et se mondialise. A cette époque, 7 milliards d’hectares étaient rasés chaque année. Ce phénomène commençait déjà à inquiéter certains, qui savaient d’avance qu’il serait impossible de faire machine arrière. Trop de forêts avaient déjà disparues, et n’avaient pas été pour autant remplacées.



Aujourd’hui, 6.4 milliard d’hectares de forêts disparaissent chaque année. Mais ces chiffres sont parfois faussés, car avec les années, le déboisement illégal s’est propagé. De nombreux bois exotiques sont exploités, et vendus de manière illégale. C’est notamment le cas au Brésil. Le 19 novembre 2021, la déforestation illégale avait atteint un pic record de 13 000 km2. Un record inégalé en 5 ans.

Quelles sont les conséquences ?


Le bilan fait froid dans le dos. Nos forêts disparaissent, mais pas que ; sa biodiversité est également en jeu. Celles-ci, sont les habitats de nombreuses espèces végétales et animales. On estime que 27000 espèces disparaissent chaque année. ¨Parmi elles, certaines étaient même méconnues de l’homme, et ne seront par conséquent, jamais découvertes. Beaucoup de forêts regorgent de nombreuses vies, et sont menacées chaque jour, par la négligence et la non préoccupation de l’Homme.



Et pourtant, ces forêts ne sont pas qu’importantes que pour celles-ci. La perturbation de ces écosystèmes entraîne et continuera de créer de nombreux problèmes pour l’être humain. En effet, les forêts nous protègent, bien plus que nous le pensons. Elles nous empêchent de contracter de nombreuses maladies telles que le paludisme. Elles sont également ressources de nourriture, mais également de médicaments.



On estime que 1/3 de nos médicaments viennent de la sève des arbres.


De plus, la déforestation entraîne de nombreuses perturbations climatiques. Le réchauffement climatique se fait également ressentir par la disparition des arbres, qui nous protège des rayons du soleil. Elle est également facteur de catastrophes naturelles. Les forêts participent à la fertilisation de nos sols, et aident au bon remplissages des nappes phréatiques. Sans couvert forestier, ces sols deviennent instables, et peuvent provoquer des phénomènes tels que des glissements de terrain, et inondations.




Comment lutter contre ce phénomène ?


Evidemment, il n’y a pas de solution miracle. Il faudrait qu’une conscience collective se propage et de manière planétaire. Or, cela est impossible. Comme l’essayiste Richard David Precht, le dit si bien « l’homme est un éternel insatisfait ». Nous sommes souvent gouvernés par nos intérêts, et pourtant aujourd’hui, des tendances sociétales apparaissent telles que l’éco responsabilité. Cette façon de penser, est également le résultat de cette négligence évoquée auparavant. Beaucoup de français notamment, admettent ne plus vouloir participer à des activités économiques non éco responsables.

Malgré tout, des efforts faits à moindre échelle permettent de lutter contre ce phénomène ! Après tout chaque geste compte. Cela peut être fait avec nos habitudes alimentaires. Ne pas consommer, et donc acheter d’aliments contenant d’huile de palme, est une lutte contre la déforestation en Amazonie. Cette huile de trouve dans divers produits tels les biscuits, les pâtes à tartiner… Privilégier le local, ou des produits comme le Label rouge, est un moyen de limiter les surproductions, et donc la destruction d’environnement, afin de répondre à cette surproduction.

Et évidemment, privilégier les enseignes éco responsables. C’est notamment le cas de Terrasses & Bois. A son échelle, notre enseigne d’aménagements extérieurs participent à ce mouvement. Nos créations sont faits à partir de bois locaux, ou provenant du continent européen. Nous refusons de poser ou construire des aménagements faits à partir de bois exotique.

Il est important pour nous, de montrer notre volonté à lutter contre la déforestation, étant une enseigne, utilisant exclusivement le bois comme matériau de construction.

Afin d’en connaitre davantage sur nous, venez nous retrouver sur notre site : www.terrassesetbois.fr ou au 03 59 61 18 41




34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page